Au fil des araignées, une question de culture

Christine
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 8042
Enregistré le : 18 Jan 2012, 19:37

Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Christine » 01 Mai 2012, 21:12

Au fil des araignées, une question de culture

Au-fil-des-araignées-exposition-cultures-traditions-symbolique-toile-araignées-arachnidées-animal-animaux-compagnie-animogen-1.JPG


Chez nous, en Europe, l'araignée a mauvaise réputation et elle est considérée comme malfaisante et destructrice. Nous la voyons comme une prédatrice, et sa toile comme un piège fatal. Aveuglés par notre répulsion, nous oublions que ce n'est qu'un point de vue, et qu'il en existe d'autres.

Au-fil-des-araignées-exposition-cultures-traditions-symbolique-toile-araignées-arachnidés-animal-animaux-compagnie-animogen-2.JPG
En Chine, le même mot (hi) désigne l'araignée descendant de sa toile et la joie. Comment présenter ses voeux de bonheur pour le Nouvel An si ce n'est avec une araignée-lanterne et des cartes remplies de motifs d'araignées ?


Dans d'autres cultures, l'araignée est plutôt vue comme une fileuse et une tisserande, donc de manière très positive. On s'émerveille à la fois devant le fait qu'elle fabrique son fil de soie et devant la réalisation de sa toile.

Dans la culture africaine, par exemple, l'araignée Anansé est vue comme la grande Fileuse primordiale à l'origine de la création cosmique et de celle de l'homme. Créatrice, elle fournit le premier matériau nécessaire à l'apparition de l'homme. On retrouve également ce mythe fondateur dans la culture aborigène, où l'art laisse une grande place à l'araignée et sa toile.

L'araignée est aussi une grande tisserande qui se révèle être protectrice et bienfaitrice. Ainsi, dans le Coran, il est raconté que le prophète Mahomet , lors de son émigration vers Médine, trouva refuge dans une grotte et échappa à ses poursuivants grâce à une araignée (Ankabût) qui tissa sa toile si rapidement qu'elle occulta le lieu où Mahomet se tenait caché.
L'aspect protecteur de la toile d'araignée est flagrant dans le capteur de rêves amérindien. Constitué autrefois d'une armature circulaire en bois de saule et de mailles entrelacées imitant la toile d'araignée en tendons de cerf, cet objet, placé au-dessus du dormeur, a pour fonction de filtrer ses rêves, en retenant les mauvais et laissant passer les bons. Soit les cauchemars sont emprisonnés dans la toile et brûlés par les premiers rayons du soleil, soit au contraire les rêves positifs sont retenus dans la toile et les mauvais rêves sont évacués en son centre vers un trou symbolisant le néant.

Au-fil-des-araignées-exposition-cultures-traditions-symbolique-toile-araignées-arachnidés-animal-animaux-compagnie-animogen-3.JPG
La toile du capteur de rêves est construite comme certaines toiles d'araignées, de l'extérieur vers le centre.


Le capteur de rêves trouve son origine dans une légende qui raconte comment Iktomi l'araignée tissait chaque soir au-dessus des êtres humains une toile qui protégeait les pensées et les rêves des dormeurs. Iktomi fut ensuite relayée par les femmes de la tribu.

L'araignée tisse parfois la trame de la destinée humaine avec sagesse, intelligence et clairvoyance.
La toile du capteur de rêves n'est pas simplement protectrice, elle sépare également les mauvaises des bonnes pensées ; elle aide donc aussi au discernement dans les actions des hommes.
Maîtresse du destin et favorable aux hommes, l'araignée clairvoyante va guider leurs actions en déchiffrant l'avenir. Ainsi au Cameroun, on place des signes divinatoires devant l'entonnoir de la mygale, que l'on interprète lorsque cette dernière les a déplacés. Chez les Incas, on emprisonne une araignée sous un bol, et l'on interprète la position repliée ou non de ses pattes en la libérant.

Au-fil-des-araignées-exposition-cultures-traditions-symbolique-toile-araignées-arachnidés-animal-animaux-compagnie-animogen-0.jpg
Cette araignée géante est attribuée à la culture des Nazcas : divinité animale protégeant un espace sacré ou faisant partie d'une carte du ciel, son rôle de guide est clair.


Certaines traditions vont encore plus loin puisque l'araignée peut prendre soin de l'âme des défunts. Chez les Muiscas (culture précolombienne), l'araignée transporte les âmes des morts dans une barque tissée de ses fils sur le fleuve menant à l'au-delà, et chez les Aztèques, elle les accueille elle-même dans son royaume puisqu'elle incarne le dieu des Enfers.

Dans de nombreuses cultures , l'araignée est percue comme un bienfait pour l'homme. Fileuse créatrice et tisserande bienfaisante, elle assiste l'homme depuis l'origine jusqu'à la fin, en l'orientant tout au long de sa vie.

Porter le masque de l'araignée au cours de cérémonies très rares est la plus haute aspiration envisagée dans certaines traditions. On comprend maintenant pourquoi. Pour le revêtir, le porteur doit avoir acquis la sagesse qui lui permettra d' être digne de s'approprier toutes les vertus de l'araignée et de devenir pour ainsi dire son égal.

Au-fil-des-araignées-exposition-cultures-traditions-symbolique-toile-araignées-arachnidés-animal-animaux-compagnie-animogen-4.JPG
Masque araignée, ethnie Bété, Côte d'Ivoire


Pour terminer, je ne peux m'empêcher de me poser une question : l'arachnophobie existe-t-elle chez ces peuples ?

Source : http://www.natureculture.org/
"Comme un oiseau que stupéfie une ligne tracée devant lui sur le sol" Julien Gracq

Avatar de l’utilisateur
angelk
Site Admin
Site Admin
Messages : 46349
Enregistré le : 25 Mai 2010, 23:53

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar angelk » 05 Mai 2012, 22:27

Je suis très étonnée de voir à quel point notre vision des araignées semble finalement étriquée. Ce qui répugne ici est vénéré ailleurs, cela devrait nous faire réfléchir quant au jugement de valeur que nous portons sur les choses. Merci pour ce passionnant sujet Christine. :top:

enerik0812
Petit prédateur
Petit prédateur
Messages : 9637
Enregistré le : 28 Mai 2010, 19:53

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar enerik0812 » 05 Mai 2012, 22:58

Très beau reportage Christine ! Merci ! Et comme c'est agréable de te lire !
Lorsque j'étais petite j'avais un seul cauchemar qui revenait regulierement: prise dans la toile d'araignée !
C'est incroyable !

Christine
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 8042
Enregistré le : 18 Jan 2012, 19:37

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Christine » 06 Mai 2012, 10:45

J'ai été aussi stupéfaite que vous deux lorsque j'ai fait l'exposition. :)
J'adore découvrir les différentes façons de voir, c'est le début de la sagesse :grin:
"Comme un oiseau que stupéfie une ligne tracée devant lui sur le sol" Julien Gracq

Maud
Admin d'honneur
Admin d'honneur
Messages : 17284
Enregistré le : 30 Mai 2010, 11:01

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Maud » 06 Mai 2012, 17:49

Bon alors j'ai atteint la sagesse car j'adore les araignées sauf le matin (araignée du matin chagrin, araignée du soir espoir :grin:) J'aime leur toile quand elle vient d'être tissée et qu'elle brille dans la rosée. C'est un travail fabuleux et j'adore faire du yoyo avec une araignée en la faisant descendre doucement pour la regarder remonter.
J'en apprivoise parfois et pas les plus petites :) On dit qu'une maison où il y a des araignées est une maison saine et cela doit certainement remonter à toutes ces croyances que tu viens joliment d'énumérer.
Merci pour ce bel article Christine :love:
L'amour se multiplie,il ne se divise pas

Christine
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 8042
Enregistré le : 18 Jan 2012, 19:37

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Christine » 06 Mai 2012, 19:00

C'est gentil, Maud :love:
Tu as oublié : "araignée de tantôt, cadeau" :)
Lorsque j'apprivoise une araignée, c'est totalement indépendant de ma volonté ; un jour, en arrivant en Bretagne, j'ai découvert une énorme tégénaire bien pelotonnée au chaud sous mon édredon... :-x
"Comme un oiseau que stupéfie une ligne tracée devant lui sur le sol" Julien Gracq

Avatar de l’utilisateur
angelk
Site Admin
Site Admin
Messages : 46349
Enregistré le : 25 Mai 2010, 23:53

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar angelk » 06 Mai 2012, 19:02

Pour ma part, je ne leur fais pas de mal, mais chacune de nous doit s'en tenir à son espace vital. :)

Maud
Admin d'honneur
Admin d'honneur
Messages : 17284
Enregistré le : 30 Mai 2010, 11:01

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Maud » 06 Mai 2012, 19:09

J'espère que tu lui as raconté une histoire pour l'endormir Christine :lol:
Je pense que quand on en a pas peur et qu'on les respecte, on ne se fait jamais mordre. Et puis elles mangent les moustiques :evil: et les ennemies de mes ennemis sont mes amies :grin:
L'amour se multiplie,il ne se divise pas

Christine
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 8042
Enregistré le : 18 Jan 2012, 19:37

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Christine » 06 Mai 2012, 19:19

Chez moi, les araignées ont le droit ...d'être dehors :grin:
Je n'ai pas peur qu'elles me mordent, c'est beaucoup plus profond que cela, je ne supporte pas jusqu'à l'idée d'un éventuel contact entre nous. :roll:
A la maison, pas de pitié, je les aspire parce que je veux pas sentir l' épaisseur de leur abdomen sous mes doigts, même avec des tonnes de sopalin ! :shock:
C'est mon équilibre mental qui est en jeu :grin:
"Comme un oiseau que stupéfie une ligne tracée devant lui sur le sol" Julien Gracq

Maud
Admin d'honneur
Admin d'honneur
Messages : 17284
Enregistré le : 30 Mai 2010, 11:01

Re: Au fil des araignées, une question de culture

Messagepar Maud » 06 Mai 2012, 19:35

Pas BIIIENNN !!!
Avec l'aspiro en plus, quelle barbarie :lool:
Tu me diras, si j'avais un crocodile ou un requin face à moi, je l'aspirerais aussi (en espérant qu'il passe par le trou :roll: ) :lool:
L'amour se multiplie,il ne se divise pas


Retourner vers « Insectes et arachnidés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité