Cacatoès de Latham, ou Calyptorhynchus lathami

Les espèces de becs crochus sauvages, interdites à la détention en captivité, ou éteintes
Avatar de l’utilisateur
angelk
Site Admin
Site Admin
Messages : 47004
Enregistré le : 25 Mai 2010, 23:53

Cacatoès de Latham, ou Calyptorhynchus lathami

Messagepar angelk » 29 Aoû 2010, 16:27

Cacatoès de Latham, ou Calyptorhynchus lathami

Cacatoès-de-Latham-calyptorhynchus-lathami-perroquet-psittacidé-animogen.jpg


Le cacatoès de Latham est une espèce endémique vivant sur la côte est australienne. Il occupe les zones boisées et les forêts humides ouvertes. C'est une espèce arboricole, qui ne descend à terre que pour boire. Avec ses 48cm, il est le plus petit des cinq variétés de cacatoès noir. Il vit une quinzaine d'années en moyenne à l'état sauvage, mais peut atteindre 50 ans en captivité. Son plumage est presque complètement noir, à l'exception de taches rouges à orange vif sur le dessus de sa queue. Sa huppe est assez petite et son bec épais et noir.

Cacatoès-de-Latham-calyptorhynchus-lathami-femelle-perroquet-psittacidé-animogen.jpg


La femelle se distingue du mâle par la présence de jaune et de rouge-orangé sur la queue, striée de noir.
Le couple se forme pour la vie. La saison de la reproduction va de janvier à juillet. Un nid est édifié par la femelle dans un tronc d'arbre creux, en général celui d'un eucalyptus. Elle pond un seul œuf, qu'elle va couver environ 30 jours. Après l'éclosion, le mâle la nourrit au nid, qu'elle ne quittera que trois semaine après la naissance, pour s'alimenter seule. Entre 84 et 96 jours, lorsque le petit peut enfin s'envoler du nid, il est encore nourri par ses parents pendant trois ou quatre mois. Il ne les quittera qu'à la saison de reproduction suivante, mais sera mature sexuellement à deux ans seulement. La mère peut pondre jusqu'à trois fois au cours d'une même période, si le petit ne survit pas jusqu'au sevrage. Les jeunes femelles ne pondent souvent pas avant l'âge de trois au minimum, et les mâles ne forment pas de couple avant leurs cinq ans, ce qui réduit considérablement les chances d'augmenter leur population. De plus, la moitié des petits n'atteignent pas un an.
Pour entendre son cri assez bruyant, cliquez ici : http://www.birdsaustralia.com.au/images ... d/rtbc.mp3

Cacatoès-de-Latham-casuarinacé-alimentation-perroquet-psittacidé-animogen.jpg


Le régime alimentaire de ce perroquet se compose presque uniquement de graines de casuarinacés, mais il mange aussi quelques insectes
Le cacatoès de Latham est classé en danger et fait l'objet d'un programme de conservation. En effet, en 2006, on n'en dénombrait plus que 310 à 330 dans la nature. Il est en appendice II de la CITES.

Sources :
http://redtail.com.au/

http://www.environment.gov.au/cgi-bin/s ... n_id=64436

Maud
Admin d'honneur
Admin d'honneur
Messages : 17287
Enregistré le : 30 Mai 2010, 11:01

Re: Cacatoès de Latham, ou calyptorhynchus lathami

Messagepar Maud » 29 Aoû 2010, 17:29

Il est vraiment très beau pour un oiseau noir.
C'est assez rare pour un cacatoès de manger des insectes?
L'amour se multiplie,il ne se divise pas

Avatar de l’utilisateur
angelk
Site Admin
Site Admin
Messages : 47004
Enregistré le : 25 Mai 2010, 23:53

Re: Cacatoès de Latham, ou calyptorhynchus lathami

Messagepar angelk » 29 Aoû 2010, 17:33

Pas tant que ça. Sans chercher trop loin, même tes bonbons roses en mangent. :)

Maud
Admin d'honneur
Admin d'honneur
Messages : 17287
Enregistré le : 30 Mai 2010, 11:01

Re: Cacatoès de Latham, ou calyptorhynchus lathami

Messagepar Maud » 29 Aoû 2010, 17:35

:mrgreen: Surtout ne me dis pas qu'il faut que je parte à la chasse aux mouches :shock:
L'amour se multiplie,il ne se divise pas

Avatar de l’utilisateur
angelk
Site Admin
Site Admin
Messages : 47004
Enregistré le : 25 Mai 2010, 23:53

Re: Cacatoès de Latham, ou calyptorhynchus lathami

Messagepar angelk » 29 Aoû 2010, 17:38

Les vers de farine sont moins rapides... :grin:


Retourner vers « Espèces sauvages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité